La carte des formations comprend quatre familles de métiers : Bois, Gros Oeuvre, Énergétique, Carrelage, déclinées en formation scolaire, par apprentissage, formation continue.

Nous aménageons en tant que de besoin les parcours « sur mesure »  : double compétence, réorientation après une formation générale ou une autre formation professionnelle, reconversion …

La qualité des formations est certifiée par la détention de plusieurs labels Qualité : Lycée des Métiers du Bâtiment et de l’Eco-construction, Qualycée, Labels Praxibat décerné par l’ADEME

En partenariat avec le Conseil Régional, les élèves bénéficient gratuitement de leur caisse à outils.

info document - JPEG - 731.7 ko

Ateliers de découverte (mini-stages)

A partir du 30 janvier 2017, nous accueillons les élèves de troisième pour une journée de mini-stage.
Pour vous inscrire, utiliser le formulaire ci-joint, que vous remettrez à votre établissement scolaire actuel, pour que celui-ci procède à votre inscription (procédure transmise aux collèges mi-janvier)

inscription mini stage 2017 -  PDF - 50.2 ko
inscription mini stage 2017

FORMATION CONTINUE

Le Lycée est membre du GRETA (Groupement d’Etablissements) de Bretagne Occidentale, organisme de Formation Continue Education Nationale . Il est support d’une formation longue « CAP Constructeur Bois », et de modules professionnels pour les artisans, ouvriers et personnels techniques des collectivités territoriales.

Ac Rennes GRETA -  voir en grand cette image
Ac Rennes GRETA

3e PREPA PRO

Classe de Troisième préparatoire aux formations professionnelles

Cette classe est à destination des élèves qui souhaitent se remobiliser autour d’un projet professionnel.

En plus de la préparation du Diplôme National du Brevet, les élèves ont 4 heures par semaine d’initiation aux métiers du bâtiment en atelier.

Ils découvrent également le milieu professionnel par le biais de 3 stages d’une semaine en entreprise et par des visites organisées par les enseignants.

Découverte des formations
Découverte des formations

De nombreux projets motivants jalonnent l’année scolaire.

Il n’est pas obligatoire de vouloir s’orienter vers les filières du bâtiment pour s’inscrire dans cette section.

Les horaires d’enseignement en 3e Prépa Pro
Français 4h30
Mathématiques 4h
Sciences-technologie 4h
Découverte professionnelle 4h (+ 3 périodes de stage)
LV1 anglais-LV2 Espagnol 4h
EPS 3h
Histoire-géographie 3h
Arts appliqués 1h30
Accompagnement Personnalisé 2h

Des exemples de sorties et d’activités sur le blog du lycée : http://lewebpedagogique.com/lyceebatimentpleyben/

Découverte des métiers
Découverte des métiers

Cette année, les 3e prépa-pro découvrent l’environnement économique local à travers le thème du développement durable. Ils ont commencé la fabrication de mobilier urbain pour le lycée : des bancs modulables en béton et bois.

Voir l’article du Télégramme sur une rencontre avec un cheministe :
http://www.letelegramme.fr/finistere/pleyben/lycee-des-metiers-il-faut-etre-passionne-07-03-2015-10549282.php
Et l’article des élèves dans la rubrique « projets pédagogiques »

Réalisation 3e Prépa pro

Réalisation d’un Banc de style contemporain

P3200962 -  voir en grand cette image
P3200962

Ce banc, réalisé à l’aide de montants en Douglas de type ossature bois de section 145 x 45, est composé de 4 modules identiques mis bout à bout, qui seront fixés sur 5 plots en bétons.

P1120924 -  voir en grand cette image
P1120924

Chaque module se compose de pièces nommées « assise » fixées sur la pièce nommée « support d’assise » à l’aide de vis inox.

Scène de Théatre

Scène de théatre -  voir en grand cette image
Scène de théatre

Dans le cadre d’un partenariat avec le « Run ar puns » (salle de concert à Chateaulin), les élèves de troisième ont travaillés, sur 2 ans, à la réalisation d’une scène de théâtre. Cette scène démontable, sera remise en place au mois de mars, pour que des élèves et des professionnels nous proposent un spectacle.

Le plancher est composé de 4 modules. La structure est une structure type « ossature bois » en « Douglas », recouvert de panneaux « OSB ».

Module plancher -  voir en grand cette image
Module plancher

Les murs sont composés de 2 éléments munis d’ouvertures pour accéder à la scène, et de deux autres pour cacher les coulisses aux spectateurs. La structure est du même type que celle du plancher, mais avec des panneaux de « medium » à la place de « l’OSB ».

Levage d'un mur -  voir en grand cette image
Levage d’un mur

Mise en place des premiers éléments :

15 -  voir en grand cette image
15

Préparation des renforts et des éléments de fixation :

info document -  voir en grand cette image
Jarod et Kylian préparent les renforts.

Mise en place des derniers éléments :

info document -  voir en grand cette image
Benjamin, Enguerrand, Antoni at Yann à la manœuvre.

BOIS

Bac Pro Technicien Constructeur Bois

info document -  voir en grand cette image

Description du métier

Le titulaire du baccalauréat professionnel technicien constructeur bois est amené à travailler dans des entreprises spécialisées charpente et ossature bois.

Il intervient en atelier et sur chantier dans le cadre de la construction en neuf ou rénovation de structure bois (charpente, ossature) pour des maisons individuelles, des écoles, des bâtiments industriels, etc.

info document -  voir en grand cette image

L’emploi correspond aux activités d’installation les plus courantes du métier de menuisier charpentier :

  • Fabrication et pose de charpentes traditionnelles et industrielles
  • Fabrication et pose de parois verticales : murs porteurs, poutres, poteaux…
  • Fabrication et pose de parois horizontales : plancher, solivage, …
  • Pose de revêtement : lambris, bardages…
  • Pose de menuiseries extérieures dans la construction ossature bois (portes, fenêtres…)

Recrutement

info document -  voir en grand cette image

Garçons et filles motivés par un métier manuel, technique, diversifié, pouvant travailler en autonomie et avec un esprit d’initiative. Nous recrutons au niveau :
o 3e collège
o 3e Prépa Pro

Possibilités de poursuite d’études

  • BTS Charpente Couverture
  • BTS Systèmes Constructifs Bois
  • BTS Technico-Commercial Bois

Emplois occupés

  • Technicien constructeur bois pour évoluer vers une qualification de chef d’équipe.

Bac Pro Technicien Menuisier Agenceur

menuiserie intérieure -  voir en grand cette image
menuiserie intérieure

Description du métier

Le titulaire du baccalauréat professionnel technicien menuisier-agenceur est amené à travailler dans des entreprises de menuiserie et d’agencement.

Il intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en œuvre différents ouvrages de menuiseries et d’agencement en bois et matériaux dérivés.

Il pourra, au sein de l’entreprise : concevoir ou fabriquer des produits, encadrer une équipe, poser les éléments fabriqués.

l'atelier bois -  voir en grand cette image
l’atelier bois

L’emploi correspond aux activités de fabrication et d’installation les plus courantes du métier de menuisier :

  • Fabrication de portes intérieures, de menuiseries extérieures, d’espaces de rangement, etc…
  • Agencement de placards, cuisine, salles de bains, magasins, etc…
  • Pose de ces éléments en neuf ou rénovation.
info document -  voir en grand cette image

Recrutement

Garçons et filles motivés par un métier manuel, technique, diversifié, pouvant travailler en autonomie et avec un esprit d’initiative. Nous recrutons au niveau :

  • 3e collège
  • 3e Prépa-Pro

Possibilités de poursuite d’études

  • BTS Agencement
  • BTS Développement et Réalisation Bois
  • BTS Technico Commercial Bois et Matériaux Associés

Emplois occupés

  • Technicien agenceur pour évoluer vers une qualification de chef d’équipe.
machine à commande numérique -  voir en grand cette image
machine à commande numérique

CAP Charpentier Bois (Apprentissage)

Contexte :

Le CAP Charpentier bois se prépare à la suite d’un diplôme dans le champ professionnel du bâtiment et des travaux publics du secteur bois.
Le titulaire d’un CAP charpentier peut envisager la poursuite d’étude en baccalauréat professionnel ou en BP Charpentier.
Les connaissances se portent sur le secteur du bâtiment et sur le champ professionnel du bois en neuf et réhabilitation.

Le titulaire d’un CAP charpentier bois est capable :

  • D’étudier et de préparer :
    Relever et tracer les mesures , recevoir et compléter les documents, organiser l’activité.
  • De fabriquer :
    Usiner, monter, assembler et finir
  • D’assurer la mise en place des ouvrages :
    Poser et/ou lever
  • De maintenir en état :
    Assurer la maintenance préventive , corrective

ACTIVITES PROFESSIONNELLES :

Elles s’exercent dans le cadre de la construction, la réhabilitation, la rénovation et la restauration de structures en bois et dérivés pour des bâtiments et ouvrages destinés :

  • Aux habitations
  • Aux locaux professionnels
  • Aux locaux recevant du public
  • Aux ouvrages spéciaux

Conditions d’admission :

Élèves issus de troisième, de CAP, BEP, de Baccalauréat, de baccalauréat professionnel…
Avoir une entreprise d’accueil.

Entreprises partenaires

Vous trouverez ci-dessous un lien vers une carte ou figure une liste non exhaustive d’entreprises accueillant régulièrement nos élèves de la filière bois.

L’atelier bois en vidéo

La Scie circulaire à tronçonner

La scie circulaire à tronçonner est utilisée pour couper les plateaux de bois massif aux longueurs désirées.

Tronçonneuse
Tronçonneuse

La scie circulaire à déligner

La scie circulaire à déligner sert à couper les plateaux de bois aux largeurs désirées. A la sortie de la scie, les pièces n’ont pas encore un bel état de surface, et les surfaces ne sont pas perpendiculaires entre elles : il faut garder de la matière pour passer sur la dégauchisseuse et la raboteuse.

Déligneuse
Déligneuse

La dégauchisseuse

La dégauchisseuse nous sert à usiner deux surfaces de références perpendiculaires entre elles, pour pouvoir passer sur les autres machines.

Degauchisseuse
Degauchisseuse

Réalisation CAP Charpentier (apprentissage)

Réalisation d’une croupe régulière

Croupe régulière

P1000462 -  voir en grand cette image
P1000462

Le travail s’effectue à partir d’une épure (dessin à l’échelle 1) afin de déterminer les vraies grandeurs et les différents angles de coupes pour les réglages machines.

Réalisation d’une lucarne éventail

Lucarne en situation

Lucarne éventail -  voir en grand cette image
Lucarne éventail

Le travail s’effectue à partir d’une « épure » (dessin à l’échelle 1) afin de déterminer les vraies grandeurs et les angles de coupes.

luc évent en cours de finition -  voir en grand cette image
luc évent en cours de finition

Réalisations TCB

2TCB – Atelier charpente Armoricaine 2018/2019

Suite à la réalisation de 3 fermes assemblées par des élèves de 1TCB en 2016/2017 puis pré-peint en blanc par ces mêmes élèves en terminale, le projet a été finalisé par les élèves de la 2TCB 2018/2019.

Le projet initié en 2016 par M. TIQUET enseignant charpente et la collègue du CDI a été finalisé en arts appliqués avec Mme LE BIHAN.

Des projets de mise en couleurs ont été réalisés par les élèves en respectant les couleurs utilisées traditionnellement et en s’inspirant des motifs identifiables sur les documents fournis à cet effet.

3 des projets proposés ont été choisis en accord avec l’enseignant d’atelier et la peinture a été réalisée par tous les élèves en équipe de 3 élèves.

Ces élèves ont effectué d’abord le tracé des motifs sur les fermes puis peint ces mêmes motifs.

Les couleurs utilisées sont : blanc, noir, ocre jaune et ocre rouge.

Ce travail trouve son origine dans le mémoire universitaire d’un chercheur universitaire, Corentin Ollivier doctorant en archéologie.

Vue de la charpente armoricaine dans l'atelier. Lycée des métiers de Pleyben - Avril 2019 -  voir en grand cette image
Vue de la charpente armoricaine dans l'atelier en cours de peinture. Lycée des métiers de Pleyben - Avril 2019 -  voir en grand cette image

Bilan année scolaire 2017/2018 2de BAC PRO Technicien Constructeur Bois

Dans ce document, le bilan des projets de l’année scolaire 2017/2018 pour les 2de bac pro technicien ossature bois.

http://www.lycee-des-metiers-du-batiment-pleyben.ac-rennes.fr/sites/lycee-des-metiers-du-batiment-pleyben.ac-rennes.fr/IMG/pdf/bilan_2tcb_2017_2018.pdf

Première TCB - Réalisation de toilettes sèches.

Toilettes sèches

Les toilettes ont été réalisées sur le même principe et les mêmes matériaux qu’une maison ossature bois, avec un bardage et une couverture en Douglas.

Toilettes sèches -  voir en grand cette image
Toilettes sèches

Réalisation d’un Kiosque

Les trois classes de Technicien Constructeur Bois ont, cette année, participé à la réalisation d’un Kiosque (pavillon de jardin ouvert).

Réalisé en Douglas, il se compose d’une charpente traditionnelle assemblée par liaison tenon/mortaise, sur poteaux.

La couverture et le plancher sont également réalisés en Douglas.

Kiosque en cours de réalisation -  voir en grand cette image
Kiosque en cours de réalisation

Réalisation d’une plateforme Gros Oeuvre et Charpente

Les classes de Technicien Constructeur Bois travaillent en partenariat avec les classes de Technicien Bâtiment Organisation Réalisation Gros Oeuvre , et des cabinets Experts extérieurs à la réalisation d’une plateforme couverte , qui améliorera encore la qualité de notre plateau technique.

Poutres et poteaux -  voir en grand cette image
Poutres et poteaux

Seconde TCB - 1er trimestre

Les premières réalisations en seconde Technicien Constructeur Bois permettent aux élèves de découvrir le « matériau bois », la lecture de plans, le tracé, les premières liaisons d’assemblage, le travail manuel (entaillage au ciseau à bois) et l’utilisation des différentes machines d’atelier.

Ils permettent également d’aborder les premières notions de poses : implantation d’un ouvrage, Aplomb, niveau, choix de fixations en fonction d’un support.

Dessous de plat

info document -  voir en grand cette image

Étagère sur console

info document -  voir en grand cette image

Seconde TCB - 2e trimestre

Lors du second trimestre, les élèves de seconde Technicien Constructeur Bois travaillent sur le même thème que les seconde Technicien Menuisier Agenceur : un salon de jardin, mais avec des ouvrages complétements différents, que ce soit en terme de formes, de liaisons, ou de matériaux, ceci afin de mettre en évidence les spécificités des deux métiers.

Fauteuil 2TCB -  voir en grand cette image
Fauteuil 2TCB
Fauteuil éclaté -  voir en grand cette image
Fauteuil éclaté

Terminale TCB - Réalisation d’un Auvent

Plusieurs sections de l’établissement ont participé en 2014 à la réalisation d’un Auvent pour la commune de Lennon

La section Gros Oeuvre a pris en charge la préparation de la dalle pour recevoir l’ouvrage, ainsi que la fabrication d’un muret en pierre.

La section Énergétique a installé des panneaux solaires alimentant l’éclairage.

La classe de terminale Technicien Constructeur Bois s’est occupée de la fabrication de l’auvent et de la pose.

L’auvent est composé d’une charpente traditionnelle posée sur une structure poteaux. Le tout fabriqué en douglas.

Chantier terminé 2 -  voir en grand cette image
Chantier terminé 2

Terminale TCB - Réalisation d’une cabane d’enfant

Les terminales Technicien Constructeur Bois ont réalisés en ce début d’année une cabane d’enfant pour l’école privée de Braspart.
Cette cabane se compose d’une charpente boulonnée, d’un plancher surélevé, et d’un bardage, le tout réalisé en Douglas.

élaboration de la cabane par les élèves -  voir en grand cette image
élaboration de la cabane par les élèves

Terminale TCB - Réalisation d’une maisonnette

Réalisation avec les terminale Technicien Constructeur Bois d’une maisonnette qui servira d’abri à vélos pour l’école primaire de Brasparts.

Cette maisonnette est réalisée sur le même principe qu’une maison à ossature bois, avec les mêmes sections de montants, les mêmes écartements. Le contreventement est réalisé avec des panneaux OSB. Les élèves ont également posé un pare-vapeur et un pare-pluie, avant de poser le bardage sur tasseaux.

Maisonnette en bois pour l'école de Brasparts -  voir en grand cette image
Maisonnette en bois pour l’école de Brasparts

1re TCB

Réalisation de buchers

Ces abris buches sont fabriqués avec des techniques issues de la charpente traditionnelle et de l’ossature bois . Ils sont réalisés en Douglas (bois local classé naturellement classe 3, et ne nécessitant donc aucun traitement pour un usage extérieur).

PB070698 -  voir en grand cette image
PB070698

Réalisations TMA

Première TMA - Module Cloison amovibles

- Descriptif :

info document -  voir en grand cette image

La cloison amovible est un moyen rapide et simple de restructurer un intérieur. Qu’il s’agisse de créer une pièce, de séparer un espace ou d’abriter du regard.
Elle se monte et se démonte facilement, et ne nécessite aucun perçage.

La classe de première Technicien Menuisier Agenceur aura cette année la charge de réaliser une série de cloisons amovibles modulaires.

Les cloisons seront composées de différents cadres menuisés, tous de la même dimension mais de conception différente, pris en rainure et vissés entre 2 montants.

Les clients pourront composer eux même leur cloison, en choisissant leurs cadres, et leur hauteur de montants :

  • 4 cadres pour une séparation haute type cloison.
  • 2 cadres pour une séparation basse type claustra.
Exemple cloison
Exemple cloison
Exemple de cloison basse -  voir en grand cette image
Exemple de cloison basse
Exemple de cloison haute -  voir en grand cette image
Exemple de cloison haute

Cadre ajouré :

L’ouvrage réalisé en Hêtre massif est composé :

  • D’un bâti formé de montants et traverses d’épaisseur 24 mm
    s’assemblant par tenons et mortaises de 8 mm de largeur.
  • D’un remplissage formé de lames ajourées d’épaisseur 15 mm
    assemblées aux montants par tenons et mortaises.

L’ouvrage recevra une "finition vernis" et sera fini en conséquence.

Cadre lambris :

L’ouvrage réalisé en Hêtre massif est composé :

  • D’un bâti formé de montants et traverses d’épaisseur 24 mm
    s’assemblant par tenons et mortaises de 8 mm de largeur.
  • D’un remplissage formé de lames verticales, d’épaisseur 24 mm,
    s’assemblant entre-elles et aux montants du bâti par fausses languettes
    dans des rainures de 8x10 mm. L’assemblage avec les traverses se fait
    par rainure et languette.

L’ouvrage recevra une "finition vernis" et sera fini en conséquence.

Cadre persienne droite

L’ouvrage réalisé en Hêtre massif est composé :

  • D’un bâti formé de montants et traverses d’épaisseur 24 mm
    s’assemblant par tenons et mortaises de 8 mm de largeur.
  • De lames horizontales disposées à écartement régulier. Ces
    lames, entaillées sur une profondeur de 5 mm, s’assemblent de 5 mm
    dans les chants intérieurs des montants.

L’ouvrage recevra une "finition vernis" et sera fini en conséquence.

Cadre à moulure grand cadre :

L’ouvrage réalisé en Hêtre massif est composé :

  • D’un bâti formé de montants et traverses d’épaisseur 24 mm
    s’assemblant par tenons et mortaises de 8 mm de largeur.
  • D’un panneau grand cadre s’assemblant aux montants et traverses par rainures de 8 mm.

L’ouvrage recevra une "finition vernis" et sera fini en conséquence.

Cadre persienne à l’Américaine :

L’ouvrage réalisé en Hêtre massif est composé :

  • D’un bâti formé de montants et traverses d’épaisseur 24 mm
    s’assemblant par tenons et mortaises de 8 mm de largeur.
  • De lames horizontales minces d"épaisseur 8 mm, disposées
    à écartement régulier et se recouvrant mutuellement de 7 mm.
    Ces lames orientées à 30° s’assemblent de 6 mm dans les
    chants intérieurs des montants.
  • Les profils des traverses (feuillures et congés) épousent
    au mieux les lames persiennes.

L’ouvrage recevra une "finition vernis" et sera fini en conséquence.

Cadre persienne à la Française :

L’ouvrage réalisé en Hêtre massif est composé :

  • D’un bâti formé de montants et traverses d’épaisseur 24 mm
    s’assemblant par tenons et mortaises de 8 mm de largeur.
  • De lames horizontales minces d’épaisseur 13 mm, disposées à écartement régulier
    et se recouvrant mutuellement de 5 mm. Ces lames orientées à 40° s’assemblent de 8 mm
    dans les chants intérieurs des montants.

L’ouvrage recevra une "finition vernis" et sera fini en conséquence.

Cadre rainuré :

L’ouvrage réalisé en Hêtre massif est composé :

  • D’un bâti formé de montants et traverses d’épaisseur 24 mm
    s’assemblant par tenons et mortaises de 8 mm de largeur.
  • D’un panneau s’assemblant aux montants et traverses par rainures de 8 mm.

L’ouvrage recevra une "finition vernis" et sera fini en conséquence.


Le remplissage des « cadres rainures » pourra se faire avec plusieurs types de panneaux ; des panneaux de médium peints ; des panneaux de medium gravés ou défoncés au centre d’usinage ; des panneaux de mélaminés de couleurs.

(voir portfolio ci-dessous)

Première TMA - Module Portillons

FABRICATION DE 3 TYPES DE PORTILLONS DIFFÉRENTS EN METTANT EN AVANT LES SPÉCIFICATIONS DES MENUISERIES EXTÉRIEURES ( MATÉRIAUX, LIAISONS, FORMES, ….)

Modèle n°1

L’ouvrage à réaliser de type classique en châtaignier massif est destiné à clore une propriété privé :

L’ouvrage est composé :

* De montants et traverses assemblés par tenons et mortaises.

* De barreaux verticaux assemblés par tenons et mortaise à la traverse intermédiaire et maintenus en par rainure en partie haute à la traverse supérieure cintrée.

* De lames verticales s’assemblant entre-elles et aux montants du bâti par fausses languettes et rainures. Afin d’éviter la stagnation de l’eau en fond de rainure les lames sont assemblés par tenons et rainure à la traverse intermédiaire et rainure languette à la traverse basse.

L’ouvrage est livré en qualité « finition lasurée »

Portillon 1 -  voir en grand cette image
Portillon 1

Modèle n°2

L’ouvrage à réaliser de type classique en châtaignier massif est destiné à clore une propriété privé :

L’ouvrage est composé :

* De montants, traverses et barreaux inclinés assemblés par tenons et mortaises.

* De lames verticales s’assemblant entre-elles et aux montants et traverses par tenons, fausses languettes et rainures.

L’ouvrage est livré en qualité « finition lasurée »

Portillon 2 -  voir en grand cette image
Portillon 2

Modèle n°3

L’ouvrage à réaliser, de type classique à claire-voie en châtaignier massif est destiné à clore une propriété privé.
L’ouvrage est composé :

* De montants et traverses assembles par tenons et mortaises.

* D’une écharpe assemblée au montant droit et aux traverses inférieure et intermédiaire par faux tenons (pigeons).
Cette écharpe permet d’assurer une triangulation afin de garantir l’indéformabilité de l’ensemble.
La traverse supérieure est cintrée « intrados » et l’écharpe est cintrée « extrados ».

* De barreaux verticaux courts et longs posés alternativement. Ces barreaux arrondis à leur extrémité supérieure et chanfreinés sur leurs arêtes extérieures, sont fixés par vissage « bouchonné » sur les traverses.

L’ouvrage est livré en qualité “finition lasurée”.

Portillon 3 -  voir en grand cette image
Portillon 3

Première TMA - Module volet

Fabrication de 5 types de volets différents en mettant en avant les spécificités des menuiseries extérieures (matériaux, liaisons, formes,…)

Volet persienne à l’Américaine :

Les persiennes sont des volets dont les panneaux sont remplacés par des lames minces. Elles sont d’un usage courant
dans les régions chaudes ou les lames inclinées font obstacle aux rayons du soleil et à la pluie, tout en laissant passer l’air.
Elles permettent de regarder à l’extérieur sans que l’inverse soit possible.

Les persiennes avec les lames sur toute la hauteur, se placent généralement aux étages, alors que le volet-persienne dont la
partie inférieure est constitué d’un panneau plein est utilisé pour clore les fenêtres de rez-de-chaussée.

L’ouvrage en pin des Landes massif est composé :

  • D’un bâti formé de montants et traverses de 75×30 mm, s’assemblant par tenons et mortaises de 10 mm de largeur, et
    d’une traverse intermédiaire de 85×30 mm.
  • De lames horizontales minces d’épaisseur 10 mm, disposées à écartement régulier et se recouvrant mutuellement de
    5 mm. Ces lames orientées à 30° s’assemblent de 6 mm dans les chants intérieurs des montants. Les lames sont
    Inclinées vers l’extérieur quand les volets sont fermés (occultation, ruissellement des eaux de pluie….)
  • Les profils des traverses (feuillures et congés) épousent au mieux les lames persiennes.
info document -  voir en grand cette image

Volet persienne à la Française

Les persiennes sont des volets dont les panneaux sont remplacés par des lames minces. Elles sont d’un usage courant
dans les régions chaudes ou les lames inclinées font obstacle aux rayons du soleil et à la pluie, tout en laissant passer l’air.
Elles permettent de regarder à l’extérieur sans que l’inverse soit possible.

Les persiennes avec les lames sur toute la hauteur, se placent généralement aux étages, alors que le volet-persienne dont la
partie inférieure est constitué d’un panneau plein est utilisé pour clore les fenêtres de rez-de-chaussée.

L’ouvrage en pin des Landes massif est composé :

  • D’un bâti formé de montants et traverses de 75×30 mm, s’assemblant par tenons et mortaises de 10 mm de largeur.
  • De lames horizontales minces d’épaisseur 12 mm, disposées à écartement régulier et se recouvrant mutuellement de
    5 mm. Ces lames orientées à 40° s’assemblent de 8 mm dans les chants intérieurs des montants. Les lames sont
    Inclinées vers l’extérieur quand les volets sont fermés (occultation, ruissellement des eaux de pluie….)
  • De lames verticales, d’épaisseur 24 mm, s’assemblant entre-elles et aux montants du bâti, par fausses languettes dans
    des rainures de 8×10 mm. L’assemblage avec la traverse inférieure se fait également par rainure et languette, mais pour
    éviter la stagnation de l’eau en fond de rainure, c’est la traverse inférieure qui reçoit la languette, et les lames verticales
    la rainure.
info document -  voir en grand cette image

Volet barre écharpe

Le volet barre écharpe est composé de lames verticales assemblées entre elles par liaisons rainure et languette.
L’ensemble des lames est maintenu à l’aide de barres, généralement du même matériau que les volets, de la largeur
du volet, posées côté intérieur. L’ensemble est renforcé par une écharpe qui forme un « Z » avec les barres.

L’ouvrage en pin des Landes massif est composé :

  • De lames verticales d’épaisseur 30 mm s’assemblant entre elles par languettes dans des rainures de 10×12 mm.
    Les arêtes seront « cassées » par des chanfreins de 2 mm à 45°.
  • Les barres de section 80×30 mm et l’écharpe de section 80×25 mm recevront des pentes de 22,5° afin de
    faciliter l’écoulement de l’eau.
info document -  voir en grand cette image

Volet à la Dauphinoise

Le volet à la Dauphinoise est composé de lames verticales assemblées entre elles par liaisons rainure et languette.
L’ensemble des lames est fixé sur un cadre menuisé.

L’ouvrage en pin des Landes massif est composé :

  • De lames verticales d’épaisseur 22 mm s’assemblant entre elles par languettes dans des rainures de 8×12 mm.
    Les arêtes seront « cassées » par des chanfreins de 2 mm à 45°.
  • D’un bâti formé de montants et traverses de 75×30 mm s’assemblant par tenons et mortaises de 10 mm de
    largeur. Ici, les montants recevront les tenons, et les traverses hautes et basses les mortaises (on parle de traverse à chapeau) ceci afin d’éviter les infiltrations d’eau en bois de bout.
    Les traverses seront cintrées.
    Assemblage :
  • Clouer au moyen de pointes têtes homme, les lames sur le bâti menuisé, à raison de 2 pointes par
    lames en veillant à avoir un jeu régulier entre chaque lame.
  • Chasser les pointes et reboucher.

L’ouvrage recevra une finition de type lasure, et sera fini en conséquence.

info document -  voir en grand cette image

Volet à lame sur bati

Le volet à lames sur bâti est composé de lames verticales assemblées entre elles par liaisons rainure et languette, fixées
sur un cadre menuisé.

L’ouvrage en pin des Landes massif est composé :

  • De lames verticales d’épaisseur 22 mm s’assemblant entre elles par languettes dans des rainures de 8×12 mm.
    Les arêtes seront « cassées » par des chanfreins de 2 mm à 45°.
  • D’un bâti formé de montants et traverses de 75×30 mm s’assemblant par tenons et mortaises de 10 mm de
    Largeur, renforcé de 2 écharpes assemblées par « domino ».
    Assemblage :
  • Clouer au moyen de pointes têtes homme, les lames sur le bâti menuisé, à raison de 2 pointes par
    lames en veillant à avoir un jeu régulier entre chaque lame.
  • Chasser les pointes et reboucher.

L’ouvrage recevra une finition de type lasure, et sera fini en conséquence.

info document -  voir en grand cette image

Pose des volets

P2220140 -  voir en grand cette image
P2220140

Première TMA - Réalisation d’un lambris d’appui

Lambris
Lambris

Première TMA – Réalisation d’un lambris d’appui

Le lambris d’appui est un ouvrage constitué d’un bâti (cadre) en bois recevant un panneau bois ou dérivé du bois (panneau mélaminé blanc dans notre cas).
Il est placé sur les murs intérieurs d’une habitation et s’arrête à hauteur d’appui.
Il a généralement un rôle décoratif, il peut également être utilisé pour habiller un mur abimé par l’humidité.
Chaque élève avait la responsabilité de la fabrication de 2 pans de lambris ainsi que de la pose :

  • Un lambris petit cadre (le bâti est mouluré)
  • Un lambris grand cadre (le cadre fait saillie sur le bâti)

Quelques étapes de fabrication :

Tronçonneuse
Tronçonneuse

Tronçonnage des plateaux de bois massifs sur la scie circulaire à tronçonner aux longueurs utiles pour l’ouvrage.

Déligneuse
Déligneuse

Délignage des plateaux. Une fois les plateaux coupés de longueur, il faut les couper aux largeurs désirées. La machine utilisée est une scie circulaire à déligner.

On dit, après ces deux premières opérations que l’on a effectué « le débit des bois ».

Degauchisseuse
Degauchisseuse

L’opération suivante est l’opération de dégauchissage. Elle consiste à usiner deux côtés de la pièce (perpendiculaire entre eux) qui serviront de référence pour les opérations suivantes.

Raboteuse
Raboteuse

Les opérations de rabotage nous permettrons d’obtenir une pièce de largeur et épaisseur finies, dont les quatre côtés seront perpendiculaires.

Tracés
Tracés

Tracés des assemblages. Le tracé s’effectue sur l’établi, avec un mètre, une équerre, un crayon gris à pointe fine et une craie grasse.

Mortaisage
Mortaisage

Usinage des assemblage. Ici, usinage des mortaises (partie femelle de l’assemblage tenon / mortaise) à l’aide d’une mortaiseuse à bédane.

Pose de l’ouvrage

Une fois tout les éléments composant le lambris usinés et assemblés, on passe à la pose de l’ouvrage sur chantier ou dans notre cas en cabine de pose.

Decoupe plinthe -  voir en grand cette image
Decoupe plinthe

Mise à longueur des profils de finitions avec une machine de chantier (plinthes, cimaises, angles rentrants ou sortant).

Pose -  voir en grand cette image
Pose

Mise en place du lambris et des profils de finition.

Finition -  voir en grand cette image
Finition

Finition de l’ensemble.

Seconde TMA - 1er trimestre

Les premières réalisations en seconde Technicien Menuisier Agenceur permettent aux élèves de découvrir le « matériau bois », la lecture de plans, le tracé, les premières liaisons d’assemblage, le travail manuel (entaillage au ciseau à bois) et l’utilisation des différentes machines d’atelier.

Dessous de plat

info document -  voir en grand cette image

Plateau déjeuner

info document -  voir en grand cette image

Étagère sur console

info document -  voir en grand cette image

Seconde TMA - 2e trimestre

Lors du second trimestre, les élèves de seconde Technicien Menuisier Agenceur travaillerons sur le même thème que les seconde Technicien Constructeur Bois : un salon de jardin, mais avec des ouvrages complétements différents, que ce soit en terme de formes, de liaisons, ou de matériaux, ceci afin de mettre en évidence les spécificités des deux métiers.

info document -  voir en grand cette image

Seconde TMA - Réalisation d’un bureau d’étudiant

Réalisation d’un bureau d’étudiant

Bureau d étudiant
Bureau d étudiant

Le bureau sera composé de deux tréteaux d’architecte en hêtre massif réglable en hauteur et en inclinaison, et d’un plateau en mélaminé de couleur.

Fabrication des tréteaux

Perspective 2 -  voir en grand cette image
Perspective 2

La première étape consiste à dessiner une épure(dessin à l’échelle 1) du tréteau afin de pouvoir y relever des dimensions particulières (angles, longueur) qui nous serviront à régler les machines.

Tracé de l épure -  voir en grand cette image
Tracé de l épure

Après avoir effectué le débit et le corroyage des pièces, on passe au tracé des pièces, pour représenter tous les usinages.

Tracé des pièces -  voir en grand cette image
Tracé des pièces

Coupe des pieds sur la scie à format à l’aide d’un montage d’usinage.

Coupe des pieds -  voir en grand cette image
Coupe des pieds

Profilage des coulisseaux sur la raboteuse à l’aide d’un montage d’usinage.

Profilage des coulisseaux 2 -  voir en grand cette image
Profilage des coulisseaux 2
Profilage des coulisseaux 3 -  voir en grand cette image
Profilage des coulisseaux 3

Collage des coulisseaux (composés de 2 pièces)

Collage des coulisseaux -  voir en grand cette image
Collage des coulisseaux

Préparation des râteliers : mise à longueur des lattes, répartition de l’écart entre chaque latte, ponçage de l’ensemble,…

Préparation du ratelier -  voir en grand cette image
Préparation du ratelier

Perçage des « montants supports » pour le réglage en hauteur et en inclinaison.

P3200954 -  voir en grand cette image
P3200954

Assemblage du tréteau.

P3200955 -  voir en grand cette image
P3200955

Agencement d’un espace bureau avec les réalisations des secondes pour la porte ouverte.

P4030001 -  voir en grand cette image
P4030001

Seconde TMA - Réalisation d’un organisateur de bureau

Organisateur 3 -  voir en grand cette image
Organisateur 3

Le premier travail à l’atelier consiste à réaliser un organisateur de bureau modulable en Hêtre massif.

Les élèves vont dans un premier temps réaliser un organisateur à l’aide d’outils manuels (ciseaux à bois, perceuse à colonne, scie à dos,…).

Ils réaliseront ensuite le même organisateur à l’aide du centre d’usinage.

Seconde TMA - Réalisation d’un trieur de bureau

L’ouvrage réalisé en cette fin de trimestre par les élèves de seconde Technicien Menuisier Agenceur est une synthèse de ce qui a été vu depuis le début de l’année au niveau de la découverte du « matériau bois », de la lecture de plan, du tracé, des premières liaisons d’assemblage, du travail manuel (entaillage au ciseau à bois) et de l’utilisation des différentes machines d’atelier.

Trieur -  voir en grand cette image
Trieur

L’ouvrage réalisé en hêtre massif a été décomposé en plusieurs sous-ensembles :

SE1 : Le caisson

SE1
SE1

Les différentes pièces obtenues par collages sont assemblées entre elles par vissage + collage.
Les têtes de vis, noyées dans la matière, sont cachées à l’aide de bouchons.

SE2 : Le rangement amovible

SE2
SE2

Composé de 4 côtés en hêtre massif assemblés entre eux par feuillure ; d’un fond en contre plaqué pris en feuillure et d’un dessus en mélaminé qui repose sur 4 tasseaux.

SE3 et SE4 : Les tiroirs

SE3
SE3
SE4
SE4

Composé de 4 côtés en hêtre massif assemblés entre eux par feuillure et d’un fond en contre plaqué pris en rainure.

Seconde TMA - Réalisation d’une armoire de rangement

Fabrication d’un meuble haut de salle de bain.

Armoire de rangement -  voir en grand cette image
Armoire de rangement

Le caisson est réalisé en panneau de mélaminé blanc de 19 mm.
La porte persiennée est réalisée en hêtre massif.

- 1re étape

Réalisation d’une demi-porte à l’aide de l’outillage manuel ( ciseaux à bois, scie à dos,…)

- 2e étape

Réalisation de la porte à l’aide des machines d’atelier.

- 3e étape

Réalisation du caisson en mélaminé blanc, assemblé à l’aide de tourillons.

- 4e étape

Ferrage de la porte sur le caisson, mise en place des différentes quincailleries (charnières, accroches meubles hauts, taquets d’étagères).

Terminale TMA - Agencement d’une salle informatique

Un groupe d’élèves de terminale Technicien Menuisier Agenceur a cette année, la charge de réaliser une série de meubles informatiques pour réagencer une des salles informatiques du lycée.

Le but étant de passer d’une configuration ou les ordinateurs sont le long des murs, à une configuration centrale, avec des îlots de 2 ou 3 postes.

Bureau central -  voir en grand cette image
Bureau central

Les meubles sont composés de panneaux mélaminés blanc et gris. Le plateau sera stratifié couleur gris « basalte ».
L’assemblage se fera par tourillons. Deux renforts en bois massif laqué blanc permettrons de solidariser les côtés au dos.

info document -  voir en grand cette image

Terminale TMA - Chantier salle de musculation

La classe de terminale Technicien Menuisier Agenceur est intervenue suite à un dégât des eaux dans une des salles de musculation du lycée.

Le travail à effectuer consistait à :

  • Reprendre une partie basse de mur de doublage en plaque de plâtre.
  • Habiller un poteau béton au centre de la pièce
  • Poser un parquet flottant
20140527 171152 -  voir en grand cette image
20140527 171152

Terminale TMA - Réalisation d’un escalier

Un groupe d’élèves de terminale Technicien Menuisier Agenceur a, cette année, la charge de réaliser un escalier à limon central.

escalier limon central  -  voir en grand cette image
escalier limon central

La première partie du travail consistera à réaliser une maquette de l’escalier à l’échelle 1:2.

Le limon central est posé, et prêt à recevoir les marches.

info document -  voir en grand cette image

Un soin particulier est apporté à la pose des marches et du palier.

info document -  voir en grand cette image

La maquette est finie.

info document -  voir en grand cette image

Le véritable escalier sera réalisé en hévéa massif.

Tom et Anthony préparent les éléments du limon en hévéa.

Délignage du limon -  voir en grand cette image
Délignage du limon

Tom et Anthony préparent leur collage d’épaisseur pour le limon.

Collage du limon -  voir en grand cette image
Collage du limon

Tom et Tanguy préparent les éléments supports de marches du limon.

Montage d'usinage
Montage d’usinage
Calibrage triangulaire à la scie à format
Calibrage triangulaire à la scie à format

Terminale TMA - Réalisation d’un rangement modulaire

Un groupe d’élève de terminale Technicien Menuisier Agenceur a cette année la charge de réaliser différentes colonnes de rangement modulaire (type dressing).

Rangement modulaire
Rangement modulaire

Quelques étapes de fabrications

Réalisation des débits de pièces sur le centre d’usinage :

Quentin aux commandes -  voir en grand cette image
Quentin aux commandes
Les éléments classés et étiquettés -  voir en grand cette image
Les éléments classés et étiquettés

Le centre d’usinage est une machine à commande numérique pilotée par un ordinateur.
Une fois les programmes effectués sur l’ordinateur, la machine s’occupe des différents usinages : comme la mise aux dimensions des pièces, les usinages permettant l’assemblage du meuble ou la mise en place des quincailleries (coulisses de tiroirs, taquets pour étagères).

Plaquage des chants

La plaqueuse de chants -  voir en grand cette image
La plaqueuse de chants

Affleurage des chants :

Après le plaquage des chants, les éléments sont préparés pour le montage.

Préparation des pièces pour le montage -  voir en grand cette image
Préparation des pièces pour le montage

Assemblage du premier caisson

Vincent et Alan assemblent le premier caisson -  voir en grand cette image
Vincent et Alan assemblent le premier caisson

Montage des tiroirs

Le montage comprend l’assemblage des différents éléments du tiroir entre eux, la fixation des coulisses, la répartition du jeu entre chaque tiroir sur la colonne, afin d’avoir un ensemble harmonieux.

Mise en place des tiroirs -  voir en grand cette image
Mise en place des tiroirs

Mise en place des colonnes dans le « showroom »

Cela commence à avoir fière allure….

Image1
Image1

Présentation du dressing et de la banque d’accueil pour les portes ouvertes :

P2220139 -  voir en grand cette image
P2220139

Terminale TMA - Réalisation d’une banque d’accueil

Deux groupes d’élèves de terminale Technicien Menuisier Agenceur ont cette année la charge de réaliser une banque d’accueil (mobilier utilisé par les entreprises pour accueil les clients dans un hall d’entrée) cintrée.

Cette banque est réalisée à l’aide de contre plaqué cintrable fixé sur une base en panneau mélaminé.

Banque d'accueil
Banque d’accueil

Quelques étapes de la réalisation :

La façade cintrée va nécessiter de nombreuses opérations.

Assemblage des différents éléments constituants la façade

info document -  voir en grand cette image

Encollage et pose du stratifié

Encollage -  voir en grand cette image
Encollage

Affleurage du stratifié

Affleurage -  voir en grand cette image
Affleurage

Collage des chants

Vincent colle les chants -  voir en grand cette image
Vincent colle les chants

Fixation de la façade

info document -  voir en grand cette image

Mise en place du dos

Youenn pose le dos -  voir en grand cette image
Youenn pose le dos

Fixation des étagères

Vincent et Youenn posent les étagères -  voir en grand cette image
Vincent et Youenn posent les étagères

Vincent et Youenn forment une bonne équipe, le projet avance bien.

20140117 133024 -  voir en grand cette image
20140117 133024

Présentation de la banque d’accueil et du dressing pour la porte ouverte :

P2220139 -  voir en grand cette image
P2220139

CARRELAGE-MOSAIQUE

Chantiers-écoles CAP

Réfection d’une pièce à l’EREA Louise Michel Quimper

Les élèves de Terminale CAP Carreleur (2013) ont réalisé la réfection du foyer des collégiens de l’EREA Louise Michel.

Coupe -  voir en grand cette image
Coupe

Nature des travaux :

- Réfection du sol et du point d’eau.

Produits :

  • carrelage Grès Cérame émaillé 15 x 60 cm (sol)
  • faïence 15 x 15 cm

Déroulement des travaux :

  • Démontage des plinthes et faïence (point d’eau)
  • Rebouchage des pieds de mur
  • Rebouchage du sol (anciennes cloisons)
  • Approvisionnement
  • Implantation
  • Pose
  • Coupe
  • Jointoiement
Encollage et pose -  voir en grand cette image
Encollage et pose

Formations

CAP Carreleur-mosaïste

Description du métier

Le titulaire du CAP Carrelage-Mosaïque est un ouvrier qui prépare et met en œuvre les revêtements courants, sous la responsabilité et sur les instructions de son chef hiérarchique (chef d’équipe, chef d’entreprise).

l'atelier de carrelage -  voir en grand cette image
l’atelier de carrelage

Champs d’activité

  • Réalisation de travaux préparatoires (habillage de baignoires, trappe de visite…)
  • Pose de revêtements céramiques et analogues en utilisant les produits de mise en œuvre.
  • Mise en œuvre des isolants phoniques et/ ou thermiques et des systèmes de protection à l’eau sous carrelage
  • Pose d’accessoires (joints dilatation, cadre de tapis brosse…)

L’esthétique et l’aspect décoratif des matériaux en font un métier artistique.

0003
0003

Recrutement

Garçons et filles :

3e SEGPA, 3e prépa-pro, 3e Générale, autres CAP

Possibilités de poursuite d’études

  • BP Carreleur-Mosaïste (Apprentissage 2 ans)

Emplois occupés et évolution

  • Ouvrier Carreleur-Mosaïste
0012
0012

Brevet Professionnel Carreleur-Mosaïste (par apprentissage)

Le Brevet Professionnel se prépare par apprentissage en deux ans après le CAP.

info document -  voir en grand cette image

Description du métier

Le titulaire du B.P Carrelage-Mosaïque est un ouvrier qualifié exerçant, en
entreprise la fourniture et la mise en œuvre de tous revêtements céramiques
ou analogues de sols et murs après étude et préparation :

  • Préparation des sols et murs
  • Réalisation des enduits et chapes
  • Traçage et habillage d’escaliers, droits ou balancés
  • Tracé et pose de tout carrelage après calepinage
  • Pose de carrelage en grande surface
  • Montage de cloisons et fixation d’éléments de parement
  • Pose après calepinage de revêtements de façade
  • Tracé et pose de matériaux agrafés
  • Pose d’isolants associés en revêtement
  • Réalisation d’imperméabilisation
  • Habillages complexes (en piscine, laboratoire, façade, mobilier urbain…..)
  • Traitement des surfaces
info document -  voir en grand cette image

Recrutement

Garçons et filles titulaires d’un :
o C.A.P Carreleur-Mosaïste
o Diplôme du Gros-Œuvre
o Diplôme du domaine Finition

Possibilités de poursuite d’études
BTS Finition

ENERGETIQUE

Chantiers-écoles

Chantier de la Coudraie. 1re TISEC : Réalisation du système d’évacuation.

1re étape pour nos élèves de 1re bac pro TISEC :

Après avoir coulé les fondations nos élèves de 1re TISEC ont réalisé le premier passage qui consiste à implanter le système d’évacuation des appareils sanitaires.

Réalisation de la vidange des sanitaires.
Réalisation de la vidange des sanitaires.

Les élèves 1re TISEC coupent le PVC de vidange, collent les raccords (coudes et Tés). Puis disposent le réseau d’évacuation suivant une pente prédéfinie.

Réseau d'évacuation terminé.
Réseau d’évacuation terminé.

Le réseau étant terminé, les maçons peuvent couler la dalle.

Formations

Bac Pro Technicien en Installation des Systèmes Energétiques et climatiques

Description du métier

Le titulaire de ce baccalauréat est un technicien professionnel en charge de la
réalisation d’équipements énergétiques et climatiques. Son activité est centrée sur la réalisation d’installations et de l’organisation de chantiers dans les domaines d’application suivants :

  • Sanitaire
  • Thermique
  • Climatisation
  • Ventilation
Réalisation d'une sous-station de chauffage -  voir en grand cette image
Réalisation d’une sous-station de chauffage

Les principales tâches professionnelles liées au métier sont :

  • Etudier des petites installations et apprécier des coûts à l’aide de l’outil informatique
  • Planifier une réalisation,
  • Fabriquer des sous-ensembles,
  • Réceptionner des matériaux sur chantier,
  • Implanter et poser les équipements, monter et raccorder les éléments des
    installations fluidiques et électriques,
  • Installer des équipements sanitaires, de chauffage, de climatisation et de
    ventilation,
  • Réaliser les réglages des installations et configurer leurs régulations,
  • Mettre en service des installations.
Branchement des différentes sondes sur la carte de la chaudière bois -  voir en grand cette image
Branchement des différentes sondes sur la carte de la chaudière bois

Recrutement

Garçons et filles motivés par un métier manuel, technique, diversifié, pouvant
travailler en autonomie et avec un esprit d’initiative. Nous recrutons au niveau :
3e collège, 3éme Prépa-pro

Réalisation des collecteurs départ/retour de la chaufferie moyenne puissance. -  voir en grand cette image
Réalisation des collecteurs départ/retour de la chaufferie moyenne puissance.

Possibilités de poursuite d’études

  • Mention Complémentaire en Énergies Renouvelables par Apprentissage au
    Lycée des Métiers de PLEYBEN.
    Durée : 1 an
  • BTS ENERGETIQUE : Dinan (option froid), Rennes (option maintenance), et
    Brest (option sanitaire et thermique).
Raccordement du capteur solaire eau chaude du chalet -  voir en grand cette image
Raccordement du capteur solaire eau chaude du chalet

Emplois occupés

  • Technicien en installation pour évoluer vers une qualification de chef d’équipe.
Raccordement électrique de la chaudière bois. -  voir en grand cette image
Raccordement électrique de la chaudière bois.

Pour voir un élève en action en atelier, cliquez sur le lien suivant :

Mention Complémentaire Technicien en Energies Renouvelables option B (par apprentissage)

Réalisation de l’installation de chauffage équipée d’une chaudière à pellet et de capteurs solaires.

Le chantier a été réalisé entièrement par les élèves de Mention Complémentaire énergies renouvelables.

Installation de chauffage avec chaudière pellet et panneau solaire.
Installation de chauffage avec chaudière pellet et panneau solaire.
3 capteurs solaire à eau chaude
3 capteurs solaire à eau chaude
Ces 3 capteurs solaires sont raccordés sur le ballon hydraulique de 750 litres.

Olympiades des métiers

Olympiades des métiers 2014 Bac Pro TISEC

Les 13, 14, 15 février 2014 se sont déroulées les Olympiades des Métiers au parc des expositions de Brest. Cette compétition met en lice les meilleurs élèves de lycée professionnel et apprentis issus de toutes les branches.

Lucas en pleine action -  voir en grand cette image
Lucas en pleine action

Lucas Danet et Thibaut Remeur, deux de nos élèves de terminale Bac Pro TISEC (plomberie-chauffage) y ont participé.

A l’issue de ces trois jours, Lucas a décroché la médaille d’or et Thibaut la médaille d’argent.

FÉLICITATIONS !!!

Thibaut très concentré -  voir en grand cette image
Thibaut très concentré

Ils participeront aux sélections nationales à Strasbourg dans quelques mois.

GROS OEUVRE

Chantiers-écoles

Aménagement du bourg de Lennon

Lors de l’aménagement du bourg de Lennon (2010), les élèves du lycée des métiers du bâtiment de Pleyben ont participé à la réalisation d’une partie de cet aménagement.

Sont intervenues les Classes de Bac Pro TBORGO, TCB et CAP carreleur.

Les ouvrages :

  • Réalisation d’un abri bus (Menuisiers, Maçons)
  • Réalisation d’un auvent (Menuisiers, Maçons)
  • Réalisation de brise vue (Menuisiers)
  • Réalisation de l’accès à la Mairie (Maçons, carreleurs)
Les maçons à l'oeuvre  -  voir en grand cette image
Les maçons à l’oeuvre
Abri bus -  voir en grand cette image
Abri bus

Rénovation d’un mur à Irvillac

Client : la commune d’IRVILLAC

Description du chantier : Rénovation du mur de clôture de la mairie.

Description des taches réalisées par les élèves de maçonnerie :

  • Préparation de la zone de travail
  • Implantation de l’ouvrage
  • Réalisation de semelle de fondation
  • Montage du mur en blocs béton manufacturé
  • Raidisseurs, chainages
  • Habillage du mur avec la pierre de récupération
  • Réalisation d’un couronnement en béton sur le long du mur.
  • Réalisation d’un enduit sur l’extérieur du mur
  • Nettoyage de chantier

Un abri pour la base de loisirs de Lothey

Client : La commune de LOTHEY.

info document -  voir en grand cette image

Description du chantier :  Réalisation d’un abri sur la base de loisirs

Description des taches réalisées par les élèves de maçonnerie :

Préparation de la zone de travail
Préparation de la zone de travail
  • Préparation de la zone de travail
  • Implantation de l’ouvrage
  • Réalisation du dallage sur terre-plein,
  • Réalisation d'un muret -  voir en grand cette image
    Réalisation d’un muret
  • Réalisation d’un muret en béton banché
  • Habillage du muret en moellons
  • Nettoyage de la zone de travail
info document -  voir en grand cette image

Les classes intervenues sur le chantier :
Les 3 classes du Bac PRO

Formations

CAP Maçon (statut scolaire et apprentissage)

Description du métier

Le titulaire du CAP maçon est un ouvrier professionnel de niveau 2.
Il contribue à la construction ou à la rénovation d’ouvrage :

  • Maison individuelle
  • Immeubles collectifs
  • Bâtiment agricole
  • Bâtiments industriels
info document -  voir en grand cette image

Les principales tâches professionnelles liées au métier

  • Poses de parpaings ou de briques
  • Réalisation de petit ouvrage en béton armé (linteau, poutre, poteau)
  • Pose de plancher poutrelles hourdis
  • Réalisation de voile en béton banché
  • Réalisation des taches de finition (appui, seuil, enduit….)
  • Réalisation de muret en moellons.
info document -  voir en grand cette image

Recrutement

  • Garçons et filles motivés par un métier manuel, technique, diversifié, pouvant travailler en autonomie et en équipe sur des chantiers de petites et moyennes tailles.
  • 3e collège ou 3e Prépa Pro
  • SEGPA

Possibilités de poursuite d’études

  • Bac pro Technicien du bâtiment Organisation et Réalisation du Gros Œuvre.
  • CAP en 1 an taille de pierre
  • Brevet professionnel en maçonnerie.
  • Autre CAP (Carrelage mosaïque).

Les débouchés professionnels

Titulaire du CAP Maçon, vous pourrez vous engager dans la vie professionnelle dans les grandes entreprises ou les entreprises artisanales du bâtiment.
Immédiatement opérationnels, les titulaires du CAP Maçon sont très recherchés en tant qu’acteur opérationnel de premier ordre dans la réalisation d’ouvrage.

Bac Pro Technicien Batiment Organisation Réalisation Gros Oeuvre

info document -  voir en grand cette image

Description du métier :

  • Le titulaire du bac pro TBORGO est un ouvrier professionnel Qualifié.
  • Il prend des responsabilités pour l’exécution de l’ouvrage.
  • Il peut encadrer une petite équipe d’ouvriers.
  • Il construit et rénove toutes sortes d’ouvrages :
  • Maison individuelle
  • Immeubles collectifs
  • Bâtiment agricole
  • Bâtiments industriels
info document -  voir en grand cette image

Les principales taches professionnelles :

  • Pose de parpaings ou de briques
  • Réalisation de petits ouvrages en béton armé (linteau, poutre, poteau)
  • Pose de plancher poutrelles hourdis
  • Réalisation des différents planchers (dalle pleine, prédalles….)
  • Réalisation de voile en béton banché
  • Réalisation des taches de finition (appui, seuil, enduit….)
  • Réalisation de muret en moellons
  • Organisation de son chantier (délais, commande, ………)
  • Maîtrise de la lecture des plans pour la bonne exécution

Recrutement :

Garçons et filles motivés par un métier manuel, technique, diversifié, pouvant travailler en autonomie et en équipe sur des chantiers de petites et moyennes tailles. Nous recrutons des :

  • 3e générale ou 3e Prépa Pro
  • Titulaires d’un CAP : maçon ou du même champ professionnel

Les possibilités de poursuite d’études :

  • BTS bâtiment.
  • BTS travaux publics
  • BTS économie de la construction.
  • Bac pro complémentaire au BAC PRO TBORGO.

Les débouchés professionnels :

Titulaire du baccalauréat, vous pourrez vous engager dans la vie professionnelle dans les grandes entreprises du bâtiment.
Immédiatement opérationnels, les titulaires du bac pro TBORGO sont très recherchés. Vos aptitudes et vos qualités seront vite repérées et les responsabilités seront alors votre quotidien : ouvrier qualifié, chef d’équipe.

GRETA

Le Lycée est membre du GRETA ( groupement d’établissements) de Bretagne Ociidentale, organisme de formation continue de l’Education nationale

Chaque année, d’octobre à mai, nous organisons une formation « CAP Constructeur Bois ».

Nous réalisons également, à la demande des professionnels et des collectivités des modules spécifiques de formation.

CAP charpentier / contructeur maison à ossature bois

Les stagiaires préparent le CAP en un an.
De nombreuses réalisations sont faites dans les ateliers, qui complètent les périodes de stage.

info document -  voir en grand cette image
info document -  voir en grand cette image

Formations du GRETA

Des formations du GRETA sont assurées au sein de l’établissement.
Des adultes en formation continue côtoient dans les ateliers les jeunes en formation initiale.

Pré formation aux métiers du bâtiment et travaux publics

Cette nouvelle formation est proposée depuis 2013.
Elle permet à des adultes de se positionner sur une formation future dans le domaine du bâtiment.
Entre le 4 février et le 26 avril, ils vont :

  • découvrir les différents corps d’état
  • être accompagnés dans leur projet professionnel
  • préparer leur entrée en formation diplômante

Orientation et insertion professionnelle

Les élèves bénéficient d’un accompagnement personnalisé à l’élaboration de leur projet professionnel, qu’ils visent une poursuite d’études en BTS/DUT ou en Mention complémentaire Post Bac ou directement la vie active.

Une psychologue scolaire « Education, Développement et conseil en orientation » Mme Grall, ainsi que des professionnels du secteur « Bâtiment » et de l’emploi, interviennent régulièrement dès la classe de seconde.

Le Lycée a signé des conventions avec des Lycées finistériens porteurs de BTS dans la branche ( Dupuy de Lôme, Brest ; L’Elorn, Landerneau). Les élèves intéressés y accomplissent des journées de découverte. C’est également possible, avec d’autres établissements (à la demande).

Des modules spécialisés « Préparation à l’entrée en BTS » leur sont également proposés.

Elèves et parents sont accompagnés dans la découverte et l’utilisation de « Parcours Sup », la plateforme numérique dédiée aux inscriptions dans l’Enseignement supérieur

De nombreuses actions tout au long de l’année

Tout au long de l’année et pour toutes les classes, des actions d’aide à l’orientation et à l’insertion professionnelle sont organisées au lycée, en étroite collaboration avec la conseillère d’orientation-psychologue et les partenaires professionnels locaux.
Ces séances ont surtout lieu durant les heures d’accompagnement personnalisé.

  • Les 3e prépa pro ont deux heures d’accompagnement personnalisé par semaine. Avec la professeure d’économie-gestion et la professeure-documentaliste, ils affinent leurs représentations du monde professionnel et conçoivent leur projet personnel d’orientation. Ils mènent des recherches sur les formations et les métiers, préparent des visites d’entreprises, se déplacent dans des lycées voisins, rendent compte de leurs stages d’observation en milieu professionnel, rencontrent fréquemment la conseillère d’orientation…
  • Les 2de Bac Pro sont aidés dès le début de leur cursus à forger leur identité professionnelle : recherche d’entreprises d’accueil, comptes-rendus de stage, communication professionnelle.
  • Les 1re Bac Pro et sont incités à se projeter après le Bac Pro : recherches sur les poursuites d’études et les métiers qui leur sont accessibles, mises en situation de communication professionnelle variées, rencontres avec des professionnels du recrutement.
  • Les Terminales Bac Pro et CAP sont aidés dans la réalisation de leurs CV et lettres de motivation, doivent réaliser des rapports d’activités très détaillés, rencontrent d’anciens élèves qui poursuivent un cursus post-bac ou encore assistent à des conférences sur l’éco-construction. Tous les ans en avril, une matinée de rencontre avec des professionnels du bâtiment et du recrutement est organisée, lors de laquelle ils peuvent se confronter à l’actualité du secteur.

Des Terminales en immersion en BTS

Le mardi 17/12/2013, dans le cadre du partenariat avec le Lycée de l’Elorn de Landerneau, 8 élèves de la classe de TTMA (Technicien Menuisier Agenceur) et leur professeur principal ont passé une journée pour découvrir les trois BTS de la filière Bois proposées par ce lycée, à savoir, le BTS Technico Commercial option bois et produits dérivés, le BTS AEA (Agencement de l’Environnement Architectural) le BTS DRB (Développement Réalisation Bois).

Les TMA se préparent notamment au métier de cuisiniste -  voir en grand cette image
Les TMA se préparent notamment au métier de cuisiniste

Les élèves se sont « immergés » dans les différentes classes et ont pu s’imprégner de l’activité en cours : « Bureau d’étude - conception pour les »AEA« , Développement de produit pour les »DRB« , Technologie bois et produits associés pour les »TC« et, cerise sur le gâteau, Mathématiques avec la classe de deuxième année »DRB" dans laquelle nous avons eu grand plaisir à revoir Estelle Frances, ancienne brillante élève du Lycée de Pleyben.

Le principe de « l’immersion » dans une classe de BTS est très enrichissant et l’intérêt que les élèves y ont trouvé conforte l’idée de renouveler l’expérience.

ADMISSIONS POST-BAC

Guide Post-bac pour les Terminales

Admission Post Bac 2017 en 5 étapes

1 Du 20 Janvier au 20 Mars 18H Inscription, saisie des vœux

2 Le 02 Avril Date limite de confirmation des vœux

3 Du 20 Janvier au 31 Mai Modification de l’ordre des vœux

4 Du 08 Juin 14H au 13 Juin 14H Première phase d’admission et réponse des candidats

5 Du 27 Juin 14H au 25 Septembre Procédure complémentaire

Plan étudiants

Mise en place d’une nouvelle procédure d’admission post bac.
Vous trouverez ci-dessous tous les renseignements nécessaires

2017 4pages parents lyceens bdef 845793 -  PDF - 186 ko
2017 4pages parents lyceens bdef 845793

APPRENTISSAGE

Le Lycée est affilié au Centre de Formation des Apprentis de l’Education nationale, et propose des formations par apprentissage depuis 1989.

CAP Charpentier

Contexte :

Le CAP Charpentier bois se prépare à la suite d’un diplôme dans le champ professionnel du bâtiment et des travaux publics du secteur bois.
Le titulaire d’un CAP charpentier peut envisager la poursuite d’étude en baccalauréat professionnel ou en BP Charpentier.
Les connaissances se portent sur le secteur du bâtiment et sur le champ professionnel du bois en neuf et réhabilitation.

Le titulaire d’un CAP charpentier bois est capable :

  • D’étudier et de préparer :
    Relever et tracer les mesures , recevoir et compléter les documents, organiser l’activité.
  • De fabriquer :
    Usiner, monter, assembler et finir
  • D’assurer la mise en place des ouvrages :
    Poser et/ou lever
  • De maintenir en état :
    Assurer la maintenance préventive , corrective

ACTIVITES PROFESSIONNELLES :

Elles s’exercent dans le cadre de la construction, la réhabilitation, la rénovation et la restauration de structures en bois et dérivés pour des bâtiments et ouvrages destinés :

  • Aux habitations
  • Aux locaux professionnels
  • Aux locaux recevant du public
  • Aux ouvrages spéciaux

Conditions d’admission :

Élèves issus de troisième, de CAP, BEP, de Baccalauréat, de baccalauréat professionnel…
Avoir une entreprise d’accueil.

cap charpentier from Lycée des Métiers de Pleyben on Vimeo.

CAP Maçon

Description du métier

Le titulaire du CAP maçon est un ouvrier professionnel de niveau 2. Il contribue à la construction ou à la rénovation d’ouvrage :

  • Maison individuelle
  • Immeubles collectifs
  • Bâtiment agricole
  • Bâtiments industriels


Les principales tâches professionnelles liées au métier

  • Poses de parpaings ou de briques
  • Réalisation de petit ouvrage en béton armé (linteau, poutre, poteau)
  • Pose de plancher poutrelles hourdis
  • Réalisation de voile en béton banché
  • Réalisation des taches de finition (appui, seuil, enduit….)
  • Réalisation de muret en moellons.

Recrutement

  • Garçons et filles motivés par un métier manuel, technique, diversifié, pouvant travailler en autonomie et en équipe sur des chantiers de petites et moyennes tailles.
  • 3e collège ou 3e Prépa Pro
  • SEGPA

Possibilités de poursuite d’études

  • Bac pro Technicien du bâtiment Organisation et Réalisation du Gros Œuvre.
  • CAP en 1 an taille de pierre
  • Brevet professionnel en maçonnerie.
  • Autre CAP (Carrelage mosaïque).

Les débouchés professionnels

Titulaire du CAP Maçon, vous pourrez vous engager dans la vie professionnelle dans les grandes entreprises ou les entreprises artisanales du bâtiment. Immédiatement opérationnels, les titulaires du CAP Maçon sont très recherchés en tant qu’acteur opérationnel de premier ordre dans la réalisation d’ouvrage.

cap maçon from Lycée des Métiers de Pleyben on Vimeo.

BP Carreleur

Le Brevet Professionnel se prépare par apprentissage en deux ans après le CAP.

info document -  voir en grand cette image

Description du métier

Le titulaire du B.P Carrelage-Mosaïque est un ouvrier qualifié exerçant, en
entreprise la fourniture et la mise en œuvre de tous revêtements céramiques
ou analogues de sols et murs après étude et préparation :

  • Préparation des sols et murs
  • Réalisation des enduits et chapes
  • Traçage et habillage d’escaliers, droits ou balancés
  • Tracé et pose de tout carrelage après calepinage
  • Pose de carrelage en grande surface
  • Montage de cloisons et fixation d’éléments de parement
  • Pose après calepinage de revêtements de façade
  • Tracé et pose de matériaux agrafés
  • Pose d’isolants associés en revêtement
  • Réalisation d’imperméabilisation
  • Habillages complexes (en piscine, laboratoire, façade, mobilier urbain…..)
  • Traitement des surfaces
info document -  voir en grand cette image

Recrutement

Garçons et filles titulaires d’un :
o C.A.P Carreleur-Mosaïste
o Diplôme du Gros-Œuvre
o Diplôme du domaine Finition

Possibilités de poursuite d’études
BTS Finition

BP Carrelage from Lycée des Métiers de Pleyben on Vimeo.

Mention Complémentaire Technicien en énergies renouvelables

Le titulaire de la mention complémentaire « technicien en énergies renouvelables » est un climaticien spécialisé dans la mise en œuvre d’équipements fonctionnant avec des énergies renouvelables et permettant d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Les techniques et énergies renouvelables principalement étudiées sont :

Pour l’option B « énergie thermique » :
• Le solaire thermique,
• La bio-masse (bois énergie),
• Les Pompes à chaleur
• La ventilation
• La performence énergétique du bâtiment (conception bio climatique, isolation…)

Organisation de la formation
13 SEMAINES EN CENTRE DE FORMATION

25 h D’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL
1 h DE COMMUNICATION ECRITE ET ORALE
1 h D’ ECONOMIE DE L’ENTREPRISE
3 h DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

TOTAL D’HEURE / SEMAINE = 30 h

29 SEMAINES DE FORMATION EN ENTREPRISE

Installation de chauffage avec chaudière pellet et panneau solaire.
Installation de chauffage avec chaudière pellet et panneau solaire.
3 capteurs solaire à eau chaude
3 capteurs solaire à eau chaude
Ces 3 capteurs solaires sont raccordés sur le ballon hydraulique de 750 litres.
Présentation MC ENE BIS -  PowerPoint - 2 Mo
Présentation MC ENE BIS
Présentation de la MC -  MPEG4 - 22 Mo
Présentation de la MC

Conditions d’admission :

Être titulaire du :
BAC PRO TISEC « Technicien en Installations des
Systèmes Énergétiques et Climatiques »
BAC PRO TMSEC « Technicien en Maintenance des
Systèmes Énergétiques et Climatiques »
BP « Monteur en installation de génie climatique"

Présentation Mention Complémentaire Energies renouvelables Lycée Pleyben from Lycée des Métiers de Pleyben on Vimeo.