Jeudi 22 novembre, 3 classes de Seconde sont allées visiter les locaux du quotidien Le Télégramme, à Morlaix. Suite à ce déplacement, les 2GOTISEC ont déjà, sous la houlette de Mme Even (leur enseignante de français) écrit un article en rendant compte. Les classes de 2CAR et 2TCB vous racontent ici ce qu’elles ont découvert et ce qui les ont le plus étonnés.

Le Télégramme nous a livré ses secrets

Savez-vous qu’en 1 seconde 20 journaux sont imprimés ? Et oui, le Télégramme nous a livré tous ses secrets ! Jeudi 22 novembre, nous sommes allés visiter les locaux du Télégramme à Morlaix, les 2TCB et les 2CAR nous accompagnaient. Après avoir visionné un petit documentaire sur la fabrication de ce quotidien régional créé en 1944 à Brest, nous avons visité les locaux : les bureaux des journalistes, le studio télé pour les émissions diffusées sur Tébéo , la salle des archives et les immenses machines.

Chaque nuit, de minuit à 3 heure du matin , les ouvriers impriment 4 éditions différentes du Télégramme. Les pages sont d’abord imprimées sur des plaques en aluminium avant de passer dans les rotatives. Chaque nuit, 40 tonnes de papier (soit près de 600 kilomètres) sont utilisées. Cette nuit là, 192 500 exemplaires du Télégramme ont été imprimés !

Après l’impression, les journalistes de la « tour de controle » relisent chaque édition pour vérifier que les articles ne comportent pas d’erreur. Puis le journal est expédié aux 4 coins de la région : chez les abonnés, dans des magasins, des bureaux de tabac…

Les élèves de 2GOTISEC

Des rotatives immenses

Une rotative est une machine qui permet d’imprimer des journaux (elle fonctionne de 23 heures à 3 heures du matin). Au Télégramme de Morlaix il y en a 2. Elles mesurent près de 15 mètres de hauteur. En 2001 il a fallu faire passer la nouvelle rotative par le toit !

Les machines sont très bruyantes et dangereuses, c’est pour cela que les ouvriers possèdent tous des Équipements de Protection Individuels (E.P.I) complets (casque, chaussures de sécurité, blouse de travail…).

La machine fabrique une plaque en aluminium en 1h30 pour imprimer 2 pages du journal (la Une et la dernière par exemple). Pour imprimer le journal, on n’utilise que trois couleurs primaires (le bleu, le rouge et le jaune).

La chaîne à pinces permet de plier et de transporter les journaux jusqu’à la salle d’expédition. Là, ils sont rangés puis emballés et pour finir ils sont transportés et livrés sur place, dans les boutiques et dans les entrepôts.

Nathanaël et Nicolas

L’importance du papier

Chaque rouleau de papier pèse une tonne et demi. La longueur d’un rouleau de papier est de 20 km.
Chaque soir pour imprimer les journaux du lendemain c’est 41 tonnes de papier.
Le journal a une réserve pour dix jours d’impression soit 410 tonnes.
Les journaux mal imprimés sont recyclés pour fabriquer des boîtes à œufs et du matériau d’isolation pour le bâtiment.

Ahmed et Boubakary

Les espaces de travail des journalistes

En visitant les locaux du journal nous avons vu plusieurs sortes de salles de réunion. Chaque service a une grande salle : sport, publicité par exemple. Les archives : on y garde tous les journaux qui sont parus. Les journalistes vont y chercher des informations pour écrire les articles. A la « tour de contrôle » des journalistes surveillent l’information en regardant la télévision et en lisant tous les articles du journal avant qu’ils soient imprimés.

Sékou et Sékou

Les photos de la visite, légendées par Bilel et Iskander…

Les 2CAR devant une des deux immenses rotatives qui impriment le journal chaque jour. voir en grand cette image
Les 2CAR devant une des deux immenses rotatives qui impriment le journal chaque jour.
Chaque pince de la chaîne transporte un journal des rotatives jusqu'à la salle des expéditions. voir en grand cette image
Chaque pince de la chaîne transporte un journal des rotatives jusqu’à la salle des expéditions.
La quantité de papier utilisée chaque jour au Télégramme. voir en grand cette image
La quantité de papier utilisée chaque jour au Télégramme.
Quand le rouleau est terminé, on le remplace sans même ralentir la machine ! voir en grand cette image
Quand le rouleau est terminé, on le remplace sans même ralentir la machine !
Les 2GOTISEC et les 2TCB après leur visite des locaux. voir en grand cette image
Les 2GOTISEC et les 2TCB après leur visite des locaux.
Les élèves écoutent attentivement les explications de la guide. voir en grand cette image
Les élèves écoutent attentivement les explications de la guide.
Le groupe devant Le Télégramme. voir en grand cette image
Le groupe devant Le Télégramme.