Mardi 9 octobre, la classe de Seconde CAP carrelage a passé sa séance de
français à regarder des photos et à discuter… du Tchad !

Elodie à la manœuvre !

C’est Elodie Potel qui s’est chargée de présenter ce pays africain aux élèves : elle y a vécu et travaillé 2 ans, en tant que
photographe avant de rejoindre Caroline Troin comme médiatrice culturelle pour l’association douarneniste Rhizomes, avec
laquelle le lycée a de nombreux projets culturels cette année
encore.

Après avoir recueilli les représentations de chacun sur le
Tchad, Elodie a précisé la situation géographique du pays en
s’appuyant sur plusieurs cartes. Elle a ensuite varié les supports (papier, bois) pour nous proposer plusieurs photos qu’elle
y avait pris. Chaque élève ayant choisi celle qui lui plaisait le
plus, elle les a invités à en parler, puis a apporté des informa-
tions sur chacune, sur la politique et le niveau de vie du pays.
Elle a particulièrement insisté sur la difficile scolarisation des
enfants et ses conséquences.

Le projet

info document -  voir en grand cette image

C’est en effet à destination de ce pays que
la classe va mener le projet « Un cahier,
un crayon » : avec l’association Solidarité
Laïque, il s’agit de collecter du matériel
scolaire neuf (des cahiers et des crayons
bien sûr, mais aussi des règles et équerres,
des ardoises à craie, du petit matériel
sportif) pour l’acheminer au Tchad à la
rentrée 2019.

« Cette campagne de solidarité (…) soutiendra indirectement tous les acteurs qui, au Tchad, se
mobilisent pour l’accès à l’éducation de qualité et gratuite, un enjeu déterminant pour la
construction de la paix au Sahel », précise le site de l’association.
Ce projet de classe est totalement intégré à la formation des élèves, car il va nous faire
travailler en géographie sur les problématiques de développement et en français pour réaliser
des affiches, expliquer et convaincre, organiser la collecte…cela met en œuvre de nombreuses
compétences !

Des lycéens solidaires

Notre action s’inscrit dans une tradition d’ouverture et d’engagement au lycée de Pleyben : on
pourrait ainsi citer le cross solidaire au profit de l’association Handisport de Quimper, ou
encore l’action « Un bouchon, un sourire », qui a vu émerger de nombreux points de collecte
dans le lycée depuis la rentrée et dont les profits serviront directement à améliorer la vie
d’enfants handicapés du Finistère.

Après la visite d’Elodie, les élèves se sont dits intéressés, mais surtout impatients de se lancer
dans l’action : « Quand est-ce qu’on commence ?! »…la semaine prochaine ! Aussi, chers
lycéens de Pleyben, attendez-vous à lire nos affiches dans les couloirs et à nous recevoir dans
certains de vos cours pour présenter notre projet !

Gaëlle Gouzien (enseignante de français et d’histoire-géographie)