Fabrication de 5 types de volets différents en mettant en avant les spécificités des menuiseries extérieures (matériaux, liaisons, formes,…)

Volet persienne à l’Américaine :

Les persiennes sont des volets dont les panneaux sont remplacés par des lames minces. Elles sont d’un usage courant
dans les régions chaudes ou les lames inclinées font obstacle aux rayons du soleil et à la pluie, tout en laissant passer l’air.
Elles permettent de regarder à l’extérieur sans que l’inverse soit possible.

Les persiennes avec les lames sur toute la hauteur, se placent généralement aux étages, alors que le volet-persienne dont la
partie inférieure est constitué d’un panneau plein est utilisé pour clore les fenêtres de rez-de-chaussée.

L’ouvrage en pin des Landes massif est composé :

  • D’un bâti formé de montants et traverses de 75×30 mm, s’assemblant par tenons et mortaises de 10 mm de largeur, et
    d’une traverse intermédiaire de 85×30 mm.
  • De lames horizontales minces d’épaisseur 10 mm, disposées à écartement régulier et se recouvrant mutuellement de
    5 mm. Ces lames orientées à 30° s’assemblent de 6 mm dans les chants intérieurs des montants. Les lames sont
    Inclinées vers l’extérieur quand les volets sont fermés (occultation, ruissellement des eaux de pluie….)
  • Les profils des traverses (feuillures et congés) épousent au mieux les lames persiennes.
info document -  voir en grand cette image

Volet persienne à la Française

Les persiennes sont des volets dont les panneaux sont remplacés par des lames minces. Elles sont d’un usage courant
dans les régions chaudes ou les lames inclinées font obstacle aux rayons du soleil et à la pluie, tout en laissant passer l’air.
Elles permettent de regarder à l’extérieur sans que l’inverse soit possible.

Les persiennes avec les lames sur toute la hauteur, se placent généralement aux étages, alors que le volet-persienne dont la
partie inférieure est constitué d’un panneau plein est utilisé pour clore les fenêtres de rez-de-chaussée.

L’ouvrage en pin des Landes massif est composé :

  • D’un bâti formé de montants et traverses de 75×30 mm, s’assemblant par tenons et mortaises de 10 mm de largeur.
  • De lames horizontales minces d’épaisseur 12 mm, disposées à écartement régulier et se recouvrant mutuellement de
    5 mm. Ces lames orientées à 40° s’assemblent de 8 mm dans les chants intérieurs des montants. Les lames sont
    Inclinées vers l’extérieur quand les volets sont fermés (occultation, ruissellement des eaux de pluie….)
  • De lames verticales, d’épaisseur 24 mm, s’assemblant entre-elles et aux montants du bâti, par fausses languettes dans
    des rainures de 8×10 mm. L’assemblage avec la traverse inférieure se fait également par rainure et languette, mais pour
    éviter la stagnation de l’eau en fond de rainure, c’est la traverse inférieure qui reçoit la languette, et les lames verticales
    la rainure.
info document -  voir en grand cette image

Volet barre écharpe

Le volet barre écharpe est composé de lames verticales assemblées entre elles par liaisons rainure et languette.
L’ensemble des lames est maintenu à l’aide de barres, généralement du même matériau que les volets, de la largeur
du volet, posées côté intérieur. L’ensemble est renforcé par une écharpe qui forme un « Z » avec les barres.

L’ouvrage en pin des Landes massif est composé :

  • De lames verticales d’épaisseur 30 mm s’assemblant entre elles par languettes dans des rainures de 10×12 mm.
    Les arêtes seront « cassées » par des chanfreins de 2 mm à 45°.
  • Les barres de section 80×30 mm et l’écharpe de section 80×25 mm recevront des pentes de 22,5° afin de
    faciliter l’écoulement de l’eau.
info document -  voir en grand cette image

Volet à la Dauphinoise

Le volet à la Dauphinoise est composé de lames verticales assemblées entre elles par liaisons rainure et languette.
L’ensemble des lames est fixé sur un cadre menuisé.

L’ouvrage en pin des Landes massif est composé :

  • De lames verticales d’épaisseur 22 mm s’assemblant entre elles par languettes dans des rainures de 8×12 mm.
    Les arêtes seront « cassées » par des chanfreins de 2 mm à 45°.
  • D’un bâti formé de montants et traverses de 75×30 mm s’assemblant par tenons et mortaises de 10 mm de
    largeur. Ici, les montants recevront les tenons, et les traverses hautes et basses les mortaises (on parle de traverse à chapeau) ceci afin d’éviter les infiltrations d’eau en bois de bout.
    Les traverses seront cintrées.
    Assemblage :
  • Clouer au moyen de pointes têtes homme, les lames sur le bâti menuisé, à raison de 2 pointes par
    lames en veillant à avoir un jeu régulier entre chaque lame.
  • Chasser les pointes et reboucher.

L’ouvrage recevra une finition de type lasure, et sera fini en conséquence.

info document -  voir en grand cette image

Volet à lame sur bati

Le volet à lames sur bâti est composé de lames verticales assemblées entre elles par liaisons rainure et languette, fixées
sur un cadre menuisé.

L’ouvrage en pin des Landes massif est composé :

  • De lames verticales d’épaisseur 22 mm s’assemblant entre elles par languettes dans des rainures de 8×12 mm.
    Les arêtes seront « cassées » par des chanfreins de 2 mm à 45°.
  • D’un bâti formé de montants et traverses de 75×30 mm s’assemblant par tenons et mortaises de 10 mm de
    Largeur, renforcé de 2 écharpes assemblées par « domino ».
    Assemblage :
  • Clouer au moyen de pointes têtes homme, les lames sur le bâti menuisé, à raison de 2 pointes par
    lames en veillant à avoir un jeu régulier entre chaque lame.
  • Chasser les pointes et reboucher.

L’ouvrage recevra une finition de type lasure, et sera fini en conséquence.

info document -  voir en grand cette image

Pose des volets

P2220140 -  voir en grand cette image
P2220140
Détail détail volet détail volet 2 eclaté volet Image1 3 4